dimecres, 1 de juny de 2011

Un Matagot Moderne: une nouvelle publication

UN MATAGOT MODERN

Roman fantastique






Mai de 2010. Joan e Frosina, un jovent de 15 ans e una adulta se veson mesclats a un afaire : perqué la vila coneis mòrts e catastròfas dempuèi una setmana ? Sariá-ti la fauta d’aquel èstre estranh que se rescòntra cada jorn sus lei luòcs dau drame ? Quau es ? E dequé vòu ? Van menar una enquista, dins leis carrieras ò sus lo malhum de l’Internet, semenada de dobtes, de rires e d’angoissa. Entre fantastic modèrn e tradicionau occitan.


Mai 2010. Jean et Frosine, un adolescent de quinze ans et une adulte se voient mêlés à une affaire: pourquoi la ville connaît morts et catastrophes depuis une semaine? Serait-ce la faute de cet être étrange que l'on rencontre chaque jour sur les lieux du drame? Et que veut-il? Ils vont mener une enquête, dans les rues ou sur le réseau d'internet, semée de doutes, de rires et d'angoisses. Entre fantastique moderne et traditionnel occitan.


Commandez vite le thriller occitan ! UN MATAGÒT MODÈRN !

Prix: 15 euros

Commandez le en ligne ! En cliquant sur le lien:




Autres points de vente:

CATHYGOR - LIBRAIRIE - AIGUES MORTES 10, Rue de la République, 30220 AIGUES-MORTES, Tél. : 04 66 53 61 05

LIBRAIRIE ORANGE BLEUE - ORANGE, A l'Orange Bleue, 23, rue Caristie, 84100 Orange, Tel : 04 90 51 78 59

La boutique des passionnés, Arles. La Boutique des Passionnés & l'Association Attention Culture ! 14 rue Réattu - 13200 ARLES - 04 90 96 59 93

contact@passionnes.com culture@passionnes.com www.passionnes.com convivencia.over-blog.net

LES STANDS DE IEO Languedoc-Roussillon

LES STANDS DE L'IDECO

LA BOUTIQUE MACAREL,

ZA du Rieucoulon 420 rue Fleming

34430 St Jean de Vedas

ouvert du mardi au samedi de 10h à13h et de 15h à 19H

18 comentaris:

zaza e son pichot ha dit...

On a passé un très bel après midi en compagnie de ce roman .
"Ct super , cool , et y a un vrai suspens tout le long . Maman me l'a lu , g trouvé ça super " signé lo Pichot.

Ya des passages super gore où on a fait la moue , mais pas question de lâcher l'affaire , on a tout lu d'une traite .
C aussi pour les adultes , ceux ds mon genre en tout cas , c vraiment un univers où je me retrouve , même références , mêmes codes .
Y a pas mal de passages où on dirait que i a une kaméra au bout du stylo .
franchement , dès qu'on la fini lo pichot a dit : et
la suite , il la djà écrite ? il a été aussi emballé que moa , pas pour les mêmes raisons ss doute ; il a dit a son frère : je te raconte
pas , faut que tu le lises !

ct vraiment un bel aprem !!!

Poutou
zaza et son pitchot

Mela ha dit...

L'ai recebut, gramaci pel dedicadís, m'a fach ben plaser!!! (m'i esperavi pas) Ara, lo vau anar legir jos mon arbre :)

danièla julian ha dit...

Òsca! e longa vida au matagòt. Potons.DJ

sandre ha dit...

òsca per lo roman! Ai passat una bòna dimenjada a lo legir, e conoisso d'escolans (enfin, pas encara totei) que se van agradar de ne descobrir de tròçs l'an que ven!

une Maman ha dit...

M..., ma fille, a beaucoup aimé le livre. Croyez-vous qu'il y aura une suite?

SB du ML ha dit...

Je découvre un auteur noir et parfois violent. Je suis étonné car je le connais bien... mais pas sous cet angle noir... très noir...

Flo de Perpinhan ha dit...

Adiu,
De vacances al país basc m'he llegit el teu llibre i normalment no m'agrada el fantàstic però aquí amb aquest arrera fons trad m'ha encantat. Te desitji de continuar a escriure que ho fas força bé.
esperi que ens veurem un altre dia , bon estiu
amistat
Flo

Anònim ha dit...

Un très bon premier ouvrage, même si Matthieu a déjà de la bouteille en matière d'écriture. Et quand on le connaît un peu on retrouve aisément son univers.
Bravo et bonne continuation dans la série.

Nico

Márcio / Marçal ha dit...

Adiu lo Tamic !

As sens dobte aquí un blòg fòrça corajós. En efièt, la periodicitat de las publicacions, remarquabla, es d'un contunh digne d'un escrivaire apassionat per çò que fa. Mas, benlèu, per s'anar cercar un public novèl (essencial per se far legir dins lo mitjan electronic), serià interessent de far virar los articles del blòg o en desplegar de ligams sus ton mur personal sus Facebook o, encara sul meteis site internet, en crear de nòtas, en guisa de lètra d'informacion amb una version pichòta (o quitament completa, perqué pas non ?).
En tot cas, es admirable ton trabalh aquí e aiquò es inspirant !

A lèu !

Tam ha dit...

Adieu Marcio! Gramaci per tei bonei remarcas. Dempuèi 2006 qu'ai començat lo blog ai vist una evolucion granda dau mond internet. Lo Blog d'aquela passa èra a la moda. E lei comentaris tombavan regularament. Dempuèi la creacion de FACE BOOK lo blog passa de moda. E me siau forçat a me botar a FACE BOOK (que trobe lo biais de faire mens liure e mens creatiu.) Es per aquo que garde lei dos biais per promorre mon escritura. Mai vese que sias mai saberut que ieu e qu'as mai de biais per pensar l'informacion e faire virar l'escritura. Assajarai de seguir tei consèus. Me parles de reviradas en francés ? N'i a quauquei fes per resumir lo contengut mai verai qu'es pas regular. Escotarai tei remarcas. Amistats.

Aquo d'Aqui ha dit...

Un livre hors normes (...). Chansons pour Liza, livres décalés: éclectisme et goût pour le hors-pistes.

Lo Pau dau Motàs ha dit...

L'ai jà legit que lo crompèri a-z-Aigas-Mòrtas e me'n soi congostat.
As rason de ne far la reclama.
E torna quilhar l'estilò al pus lèu: as lo biais, te cal contunhar.
Amistosament,
lo Pau.

magali bizot-dargent ha dit...

Pas la pena de se metre de saucissas davant leis uelhs, lo lectorat occitanofòn es pichòt, es la realitat de uèi. Donar d'oxigèn a la creacion es publicar lei libres en occitan amb una reviradura francesa, anglesa ò que siegue en regard. Crèsi qu'au PEN CLUB D'OC siam mai ò mens totei d'acòrd sus aquò. Avètz que de regardar la capitada dau Matagòt Modèrn de Matieu Poitavin. Lo monde vòu ben d'occitan, mai vòu comprendre tanben çò que legís.
Magali Bizot-Dargent, trobairitz, autor de Cronicas pacolinas (prèmi IEO per la joinessa), IEO Edicions.
Prepaus rebalhats per Miqueu Neumuller in Aquò d'Aquí, octòbre de 2011.

D.M ha dit...

Ai passa un bon moumen en liegènt toun libre. mi semblo qu'es un bon libre pèr li jouvènt. Vau presta lou miéu à un nebout miéu que s'interesso à la lengo, veirrai coume reagis...
La bono salut!

V.R ha dit...

Adiéu Ciéutadan dou mounde!! (...)tu que capites tant ben en co tieu, ai legit l'article de Miquèu Neumuller sus jimdo, osco!! mai iéu, e meme que siegue ara a la retirada, l'ai pas encara tot legit, mai me pressa de lo faire!! A ben lèu,

Elena Bertid'artedanza (compagnie de danse sur Orange) ha dit...

tanti baci ! e complimenti per il tuo bellissimo romanzo! :)

gèli ha dit...

Matieu,

ai legit amé plaser ton « Matagòt » : estile « coladís", intriga ben menada, equilibri entre fantastic e modernitat. Osca !
Per la dictada occitana d'Arle, n'avèm causit un tròç (lo començament dau capítol 2).
Espère que saràs pas "l'òme d'un solet libre" !

Coralament,
Gèli.

boutique Macarel ha dit...

Un très bon roman, à la fois ancré dans la réalité du XXI° siècle et aussi dans la tradition des contes fantastiques de Bodon par exemple.