dissabte, 12 de setembre de 2009

Il ne parlait que des Auvergnats, ce n'est pas grave

0h59, le Vendredi 11 Septembre 2009

"Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes", a plaisanté le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, en public alors qu'il était en train de poser pour une photo avec Amin, un jeune d'origine arabe. 

C'est le dernier scandale de la politique française : "Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes", a plaisanté le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, en compagnie de militants de l'UMP lors de l'université d'été du parti à Seignosse. De qui parle-t-il ? Dans la vidéo diffusée jeudi par Le Monde. fr, on devine qu'il plaisante sur l'origine d'un jeune issu de l'immigration. Cette phrase sort de sa bouche alors qu'il est en train de poser pour une photo avec Amin, un jeune d'origine arabe, juste après avoir fait remarquer qu'Amin "ne correspond pas du tout au prototype" ... Sa réplique provoque l'hilarité de plusieurs militants UMP dont Jean-François Copé, chef de file des députés UMP. 



La défense d'Hortefeux ? "les Auvergnats"

Interrogé sur cette vidéo, le ministre a assuré n'avoir voulu faire "aucune référence à une origine ethnique, maghrébine, arabe, africaine et ainsi de suite". Alors qu'il se dirigeait vers la sortie "après avoir pris des dizaines de photos, notamment avec la délégation auvergnate, un jeune m'arrête et me demande une photo", a-t-il expliqué. "Le public, à ce moment là, fait des commentaires sur le fait que l'Auvergne était très présente, et j'ai simplement (tenu les propos cités) en parlant des Auvergnats", a-t-il affirmé, en regrettant que "certains cherchent parfois la polémique à tout prix". 

La bourde d'Hortefeux fait le tour du monde

La tirade de Brice Hortefeux – "quand il y en a un, ça va, c'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes" - prononcée après qu'il eût posé avec un militant UMP d'origine maghrébine, n'a pas échappé aux journaux étrangers. The New York Times, Le GuardianEl Pais, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, notamment, consacrent des articles à cette affaire.

RTR27P9D_Comp

  "Le ministre de l'Intérieur français Brice Hortefeux fait face à des appels à la démission, ce vendredi, après qu'une vidéo est apparue dans laquelle il fait des commentaires sur les Arabes, jugés racistes par des critiques", écrit le correspondant à Paris du New York Times.

Le Guardian relate toute l'histoire, d'Hortefeux "faisant apparement des plaisanteries insultantes sur l'importante communauté nord-africaine française" jusqu'à l'affaire du préfet Paul Girot "mis à la retraite d'office" par Hortefeux car "accusé d'avoir fait des commentaires racistes à l'aéroport de Paris".

L'article d'El Pais est titré "un arabe dans le parti de Sarkozy" avec comme sous-titre :"Un commentaire raciste du ministre de l'Intérieur sur un militant de l'UMP provoque une violente polémique en France".

Pour le Frankfurter Allgemeine Zeitung, la blogueuse a besoin d'aide car elle ne parle pas l'allemand... Avis aux polyglottes !

divendres, 11 de setembre de 2009

Du clown et contaclown


Cie les piqués du Nez

Tel 06 76 21 14 59
lespiques.dunez@yahoo.fr

Myriam Andréoletti

EN SEPTEMBRE
Propose - des ATELIERS CLOWN-THEATRE pour ADULTES à NIMES

Tous les jeudi soir , cours débutants : 17h - 19h , cours avancés :
19h30 - 21h30
au STUDIO THEATRE, 38 - rue Montaury à Nîmes.
début des cours jeudi 24 septembre 09

il s'agit d'un atelier découverte du clown théâtre, loin du cirque et
proche du théâtre. C'est découvrir ce qu'est ETRE CLOWN et non FAIRE LE
CLOWN ! être en jeu, être en relation, trouver en soi ses ressources
particulières pour improviser, développer sa créativité, dans l'humour,
le burlesque.


- UNE SOIREE CLOWN IMPRO pour tout public à COMBAS

samedi 19 septembre 20H30 au foyer de Combas ( près de Sommières),
soirée clownesque intitulée " CONTACLOWN A L'IMPROVISTE ! ",
sur scène 5 clown(e)s, 2 conteurs et 1 présentatrice ;

Les clowns s'inspirent des contes et à la fin du récit , ils nous
donnent à voir... leur version, leur vision décalée .
Partant de la trame de l'histoire,ils incarnent, à l'improviste, les
personnages avec leur sensibilité, leur regard émerveillé, naïf,
innocent et poétique. Ils vont re-créer le conte et nous entraîner dans
leur univers burlesque. Les héros vont prendre vie sous nos
yeux,métamorphosés par leur imagination débridée. Ils vont inventer des
situations innatendues et drôles et réactiver nos rires d'enfants.

Myriam ANDREOLETTI :
Comédienne, actrice-clowne et formatrice en expression théâtrale et
clown-théâtre depuis plus de 15 ans.
Formatrice au bataclown ( école nationale clown-théâtre), à Clownambule
( Paris).
Co-fondatrice de la revue Culture-Clown, Co-fondatrice du Festival du
clown de Cannes et Clairan ( 30)
Derniers spectacles : " Comme un cheveu sur la soupe", " Contaclown à
l'improviste"

dimecres, 9 de setembre de 2009

Nougaro,

Joc: es lo fracàs

Mei bravei 60 milions d'amics. Avètz totjorn pas trapat lo biais de dire lo nom d'aquèsta casqueta polida que fa impression dins lei belei veirinas de setembre. Pasmens, carga un nom força a la moda:
Es la casqueta L - - - - - - E
A vos de jogar en prepausant letras e mots e passem a quicom mai après...

diumenge, 6 de setembre de 2009