dissabte, 12 de juliol de 2008

ALES



Es aqui que siéu anat! En Alés! Es partit per la descuberta de la vila... Botigas kitsh, plans ben francés, clichés., vièlhei botigas, vièlheis ensinhas... d'aquelei vilas que te fan creire que siés tornat dins leis annadas 50... Coma lo pintre que pintèt lo davans de beton de la botiga Badin e Arlaud. Un pauc copiat sus Spirou, non?

France culture



samedi 12 juillet 2008> Les langues régionales, que leur devons nous ? avec Philipe Martel Philippe Martel est Agrégé d'histoire (1974) Docteur d'Etat, 1993, dir. Maurice Agulhon (Les félibres et leur temps, renaissance d'oc et opinion 1850-1914, à paraître aux Presses universitaires de Bordeaux).Chargé de recherches au CNRS (IIAC Lahic). Entré au CNRS en 1983.Chargé de cours à l'université Montpellier 3 (Civilisation occitane)Président de la Fédération des Enseignants de Langue et Culture d'oc(association professionnelle d'enseignants d'occitan du public).Vice-président de l' Association Internationale d'Etudes Occitanes.
France Culture, 12 H 30.

divendres, 11 de juliol de 2008

Robèrt Lafont: Le coq et l'oc

Dans son roman Le Coq et l'Oc , publié chez Actes Sud en 1997, Robert Lafont, immense auteur occitan, fait remarquer: " A la ville comme au village, l'émotion, de joie ou de peine, explose souvent en patois chez des francitants reconnus. Dans l'amphithéâtre, les lazzi qui traversent l'espace ne sauraient être en français. C'est en patois qu'on prend à partie le matador castillan peureux. Il n'a qu'à comprendre. Le rire qui secoue alors la foule est une connivence linguistique".

Alors l'autre jour, pendant la corrida de gala de la féria de NÎMES j'ai noté quelques expressions entendues pendant la corrida. 

Voilà ce qui a secoué la foule d'une "connivence linguistique". Trois aficionados au pastis, en chemise souleiado nous ont fait partager les commentaires. En patois comme en Franchimand. A lire à haute voix. Je ne mets pas de didascalies. Vous devinerez les situations. Sinon posez les questions dans "commentaires", je vous expliquerai. N'hésitez pas à faire de grosses voix qui cascaillent et rocaillent:

" Es pas fix lo buou"
"I a de vent pasmens"
"I a de chatonetas au promier reng? Aquo vai pas. A Conde, li fau de chatonetas".
"Bèn".
"A pas trapat la distancia".
"Son lei bendas rojas de Vialat que l'an destabilizat"
"Bèn"
"Fort bèn"
"Re-fort bèn"
"olé"
"Beeeeeeeeeeen. OI!"
"Fai mèfi!"
"Doçamaneta"
"Anem!"
"Bondieu!"
"Ai lei mans blocadas per picar. Pode pas plus"
"Doas belas costeletas"
" Corrida de galà. Quand même, es pas escrich?"
"Avèm pagat! Ou!"
"Le taureau, il a pris une cuite"
"Ils auraient pu mettre un poulain comme cheval de pique"
"Ou alors un âne"
"Je le savais qu'on se ferait enfariner. On aurait dû venir samedi matin"
"Une merde c'est le taureau".




sur le chemin de la route



Bon... onte siéu anat divendres passat? Aqui una indicacion de mai. En saupre que viraviam l'esquina au panèu monstrat sus la fotografia...

leonard cohen

segoundo routo pèr trouba lou camin


Mai ounte siéu ana divèndre? Se pou recounèisse en clicant sus lou filme souto... Es pas lou Paris Chic e l'oustalarié d'Orli, es pas la choucoulatarié belgo, e sus lou camin de la routo se pou vèire de pin....


video

mais où étais-je vendredi?

Regacham la rota. Regacham la vegetacion. Sembla pas proche de la mar. E non, es pas lo Grau dau Rei... E non, es pas Avinhon...

video

dijous, 10 de juliol de 2008

la serviciala de la vila d'Agradà


L'autre jorn au restaurant ont ère amé Armanda la cantaira, veguère Isabo la serviciala. Coma veguèt que preniéu de fotografias, me tirèt sota la camiseta e me monstrèt aquo...

mai ont soi anat divèndres?


Lei parets de la vila anonciavan un cantaire conegut...


onte siéu anat divendres indici tres


Aqui un indici segur que vos ajudarà de trobar onte siéu anat...

dimecres, 9 de juliol de 2008

dimarts, 8 de juliol de 2008

indians de las americas

videoSus lo camin de la vila mistèri, trobère d'indians...

joc: onte siéu anat aqueste divendres







Un joc novèu! Vaqui leis imatges onte siéu anat aqueste divendres. A vos de trobar lo nom de la vila. Car es una vila, segur! Ieu respondrai per de non vo de oc en totei vostrei questions. E cada jorn apondrai un indici. Lo promier vo la promiera que troba se ganha de regardelas...