dimecres, 29 de desembre de 2010

sondatge e avejaire: qué t'agrada de veire per nové?


Nové nos confla d'imatges, registrats, digerits, gormandàs vo racants. Ma seleccion:

Racants:
- Un DVD Canau Plus sus lo retorn d'aquela puta d'extrema drecha dins mond dins Investigacion.
- Mon bèu paire e ieu au cinèma. Un orror.


Trop sucrats:
- Un dessenh animat cantat e doblat en francés sus França 5: Peter e Eliot lo dragon.

Ben alestits e ben sentits:

- La sason doas de Mad Men. Canau Plus.
- La sason una de V. I-Tunes.
- La sason doas de True Blood. I-Tunes.
- Ridicule de Patrici Leconte. Arte. Amé la sabor dei mots, lo franchimand pou faire bon cinèma.
- Destinacion Paradis de Jaume Maigne. Arte.
- La nuech dau zapping. Canau Plus. Onte lo montatge nos balha lo gost amar d'una annada 2010 encara trop pebrada...

E vos qu'es lo film, l'emission, lo reportage vo lo documentari que vos a encantat, agradat, desgostat? Podètz laissar un cometari o respondre au sondatge a drecha.



dimarts, 28 de desembre de 2010

bon nové en totei!


Sei mans an la paraula...
Ses mains ont la parole...
Dins lo papier present balhat per l'ostau de retirada, a escondut un bocin de pan, quauquei bonas, e sai pas que. En cas onte...
Dans le papier cadeau offert par la maison de retraite, elle a caché un morceau de pain, quelques bonbons, et je ne sais quoi. Au cas où...
I trapa de perfum que sona lo sent-bon.
Elle y trouve du parfum qu'elle appelle le sent-bon.
Puèi torna a la sieta. Chaucha amé la carn, e pica son pan amé sa forqueta.
Puis elle revient à son assiette. Sauce avec la viande, et pique son pain avec sa fourchette.

dilluns, 27 de desembre de 2010

M J au paradis sus Arte

Polit filme dau J M aièr de ser sur Arte. Ieu siau traç que fier que lo filme l'aviau descubert en abans promièra a son maset de la vila d'Agradà sus son lector DVD, e sa vièlha tele 4/3 entre lei titèias dau Maroc, lei closcas decorativas de sai pas quanta mar, lei perlas agradencas arrapadas a la caminèia, la foto de sa chata - negra e blanca - bailejant un flamenco dau diable vauvert, e lei comentaris censurats de sa femna: "Se parles pendent la projeccion, con, arreste tot". (Oc, lo con a la fin es per de dire qu'es Casolenc d'origina, lo cambiarem per un bouducon per faire pas repeticion). Per un cop, ela e ieu, se siam retenguts sus lei comentaris. Coma lo Grau. Mai es un tipe mai serios. Jaume es un Cassolenc-Agradenc, valent-a-dire un occitanista franchimand. Cada cop que vos lo presente - dise aquo qu'ai crenta de rapapiar - vos n'aviau parlat jà dau J? Non? Oc? - cada cop que vos lo presente doncas m'agrada de tornar dire qu'es lo Dieu cretaor dau fabulos Geo, papier glaçat, d'amé sa mapa au mitan, sus l'Occitània! E qu'es pas una merda aquela puta de jornau! L'Occitan dins Geo, siam sauvats! Avèm un bon imatge de marca! Gramaci J!
Tornem au film que la gastro de nové me fa desparlar. Lo film sus lo paradis se m'engane pas, es una comanda dau capolier alemand d'Arte (e oc, Jaume obraria jamai per NRJ 12, rintra ta blosa). De mes e de mes d'escritura. Qu'escriu en viatge o au sieu dins la cabana au fons de son jardin (non, non, aqui es pas un afaire de gastro... mai d'escritura rajanta)(e me tornaràs la clau). Lo filme doncas (mai quora ne parlarai?) se passeja dins lo mond e fa ausir lei visions dau paradis e de viscuts entre força estajants: Espanha, Cuba, Bhoutan, Tahiti. Ieu, que l'ai rescontrat quora èra en escritura, m'avise que lo projècte li prenguèt tres ans. Sieis escenarios, set setmanas de viratge sus quatre a cinc mes e uech setmanas de montatge. Lo don de J es de faire parlar de pichotei gents que veses jamai dins leis emissions de TF1 (amossa lo lum) e que la riquèssa maseta se concentra sus lei qualitats umanas e intelectualas. Lo risolier es de seguir Ysis, serviciala dins un ostalaria de lux Paradiso. Una caricatura dau paradis per toristas (pas de raport amé la gastro de nové, prononciatz a l'occitana, sioplet, to-ris-tas, atona la a): la cascada, lei banastas de fruchas qu'a Cuba sabon pas qu'existisson, tot lo chichibèli vesedor per faire creire au visitaire pagaire qu'es aici lo paradis. Darrier lo paradis, la misèria comunista dei barris de Cuba... e l'Isis d'apondre dins una ironia de tota bèutat:"Oc, aqui mancam de ren!". Anèt puèi au rescontre de Jean Delumeau, "un vièlh savi a l'encop istorian e crestian, ço ditz J, qu'aconsacrèt mai de vint ans (manja ta man) de son obra au paradis. Amé sa fe tranquilla, nos menèt sa vision dau paradis, onte espèra tornar trobar sei cars desapareguts". Dins lei mars bluas de Sud, vesèm un parèu - dins lo biais kolantà - proche de l'imatge d'epinau que vivon sus una iscla. Enfin, lo mite dei vahinées c'est gonflé, que t'aprenon que bon, s'as pas de rasigas, de danças, una lenga, ton paradis, es perdut. Dins lo Miejorn-Liure, qu'es un jornau universau, J apond: "Lo paradis es dins la carriera. Es lo rescontre amé una persona amé quau se passa quauquaren: un agach qu'exprimis una doçor, una emocion. Aquo pou èstre lo tèxt d'un poèta, l'obra d'un pintràs que li trobam quauquaren de divin". De mai, au maset agradenc, lo paradis es cada jorn dins son jardin. Lo paradis es son jardin. Mai aquo siau ieu que lo dise.
Lo J aprepara una seria de 10 films de 40 minutas sus la civilizacion de l'olivier dins la mar nostra. Se lo vese pendent lei fèstas, après la gastro, li demandarai una seria sus la platana. Mai siau pas director de cadena.
LO FILM SE POU VEIRE SUS LO SITI: ARTE+ 7
TITOL: MISSION PARADIS.

diumenge, 26 de desembre de 2010

la gastro de noel

bon vau prene mon esmecta
se que non tornarai faire la revolucion dadà sus mon bidet

bon je vais prendre mon smecta
si non je referai la révolution dada sur mon bidet

dilluns, 13 de desembre de 2010

lo fotograf

quora diguère que deman li aurié un fotograf per una conferéncia sus lo cinèma dins mon atalhier, la secretaria ponchejèt dei popas. Pareis que fa de l'efiech lo mestier de fotograf.

diumenge, 12 de desembre de 2010

per animar l'entrepresa

A l'Agéncia de Viatge onte obre, aviéu costuma de faire l'animacion entre 12 oras e 2 oras. Meis animacions podian durar fins a 6 oras lo ser quora lei burèus s'amossan, que lei radiators calan mai que leis emplegats e gadas an pas enveja de tornar a seis ostau, a sei femnas, a seis enfants, a seis omes, a sei solezas, a sei nevrosis arcolicas o - pieger - televizadas. Lo solet argument èra per ieu: "oc, lo talhier, lo fau a gratis, soncament se parla la lenga nostra". Ara qu'avèm chanjat la directritz (aquela que se cura lei dents amé lei ponchas bic), l'Agéncia de Viatge - ben pardina - se dèu faire dins la lenga de la republica. Alara, crentos que siau de l'autoritat es ansin que decidiguère de monstrar mei promièreis amors: Lo Cinèma. Quet succès... Lei socis de mon club son mai nombros, lo fau dire, que non pas en Occitan. Mai - paraula - coma analizar un film en franchimand? Ma canicha... Quora veguère la chorma m'esperar, regda sus lei cadièras, abans la projeccion de Metropolis, demorère mut. Amossère lo lume, aluquère lo video projector e laissère mon public.

dimarts, 9 de novembre de 2010

dijous, 4 de novembre de 2010

un gèni catalan


Trobère un gèni catalan que resta ais Americas. Fa lo fotograf. Lo trobère en me rebatlant sus lei blogs occitans e l'asard me mandèt sus lo blog fraire. Lo tipe se montra en Buster Keaton sus sei retrachs. Charra catalan e fa d'imatges fantastics. A doncas ganhat lo drech d'èstre citat aqui: http://telamamaria.blogspot.com/2010/11/aaron-nace-united-states.html
Aqui dessus un de sei retrachs. Espère que farà ben resson amé la foto de Bernadeta Lafont sota (qu'es pas una chata esconduda dau Robèrt)(enfin me pense pas)(mai non, pas l'editor)(que siatz colhons)

dissabte, 30 d’octubre de 2010

La bête du Vacarés par Bernadette Lafont

La belle du Vacarés...

Hier l'actrice a lu le livre de d'Arbaud, au Pont du Gard, devant une salle comble. Un grand moment sublime. De par sa voix, l'actrice a reconstitué toute l'horreur du livre. Avec une grande sensibilité et un plaisir de grande conteuse. Aidée par un batteur qui rythmait très bien chaque moment de l'histoire. Surtout quand la bête dévarie tout un troupeau de bêtes...avec sa flute de pan. J'en ai eu les frissons. J'ai récité des morceaux que je connaissais par coeur. Et j'ai retrouvé toute la splendeur de ce livre de chevet. La prochaine fois, c'est sûr elle nous le lit en Occitan. Merci Mme Lafont. C'était du grand Art! Je redécouvre un texte et je suis fier que tant d'enfants et adultes le découvrent par votre interprétation.

divendres, 29 d’octubre de 2010

Baroncelli: Lecturas

VENDREDI 29 OCTOBRE - Rive gauche - Pont du Gard :

-
15h :« Carte blanche à Bernadette Lafont » qui fera une lecture de textes sur la Camargue (Folco de Baroncelli,
Joseph d'Arbaud) avec un accompagnement musical de David Madeveczky, suivie de la projection du film « Crin Blanc » de Colomb de Daunant à 16h.

diumenge, 24 d’octubre de 2010

Archaïque ! Le patrimoine toponymique historique occitan censuré.

Message bilingue


Reborsier! Lo patrimòni toponimic istoric occitan censurat.


Lo tribunau administratiu de Montpelhier condemna lei panèus qu’indican en occitan lo nom d’una comuna.

Invòcan subretot: “le fait de ne pas employer la langue française pour toute inscription ou annonce destinée à l’information du public, apposée ou faite sur la voie publique, dans un lieu ouvert au public ou dans un moyen de transport en commun”, lo manca de “fondement historique” d’una “traduction en langue occitane” e lo risca per la circulacion rotiera (sic).

Aquò contresta en plen leis escampas dau Ministre e la Cultura quora refusa un quadre legau que garentigue l’emplec dei lengas regionalas de França. Afortissiá fa gaire: “Le cadre légal actuel permet une présence […] des langues régionales dans l’espace public: […] par exemple de signalisation routière ou urbaine, qui du moment qu’ils le sont aussi en français, peuvent être […] en langue régionale.” Engana, sénher Ministre! O ditz clar aquest arrèst, de bada la reglamentacion actuala, una lèi clara e modèrna la fau, es necessària per lei lengas regionalas de França.


Bèn mai, còmpta per ren la chausida politica fòrta qu’an fach de molons de municipalitats que mostran sa lenga regionala ? Lei fau totei derrabar lei panèus? Conoissentas de son patrimòni, en Occitania, au País basco, en Bretanha, en Catalonha ò en Alsaça, lei vilas vòlon rendre a sa lenga, coma a aquelei que lei parlan autanbèn, una plaça jornadiera dins l’espaci public.


Ciutadans, e nòstrei elegits tot particularament, sostem la municipalitat de Vilanòva de Magalona en adoptant per solidaritat un deliberacion que comande una enquista toponimica per fins de restablir la forma autentica dau nom de la comuna. En totei bòn besonh de reclamar un quadre legau per nòstrei lengas.



Archaïque ! Le patrimoine toponymique historique occitan censuré.


Le tribunal administratif de Montpellier condamne des panneaux portant la mention du nom d’une commune en occitan.

Il invoque notamment “le fait de ne pas employer la langue française pour toute inscription ou annonce destinée à l’information du public, apposée ou faite sur la voie publique, dans un lieu ouvert au public ou dans un moyen de transport en commun”, le manque de “fondement historique” d’une “traduction en langue occitane” et le risque pour la circulation routière (sic).


La contradiction est frontale avec les justifications du Ministre de la Culture pour refuser l’adoption d’un cadre législatif garantissant l’usage des langues régionales de France. Il affirmait récemment: “Le cadre légal actuel permet une présence […] des langues régionales dans l’espace public: […] par exemple de signalisation routière ou urbaine, qui du moment qu’ils le sont aussi en français, peuvent être […] en langue régionale.” CE/1503/LTO. Mensonge, monsieur le Ministre! Ce jugement réaffirme l’insuffisance de la règlementation actuelle et l’impérieuse nécessité d’une loi claire et moderne pour les langues régionales de France.


Outre cela, se trouve désavoué et directement menacé, le choix politique fort de nombreuses municipalités d’afficher leur langue régionale dans l’espace public. Conscientes de leur patrimoine, elles sont très nombreuses parmi les villes occitanes, celles du Pays basque, de Bretagne, de Catalogne nord ou d’Alsace à manifester leur volonté de rendre à la langue, et au-delà aux locuteurs de ces langues, une place quotidienne dans l’espace public.


Nous engageons, nos concitoyens et particulièrement nos élus à manifester leur soutien à la municipalité de Villeneuve les Maguelone en adoptant en signe de solidarité une délibération portant réalisation d’une enquête linguistique à fins de restitution de la forme authentique du nom de leur commune. A tous s’impose l’urgence de réclamer un cadre légal pour nos langues.



Institut d'Estudis Occitans
Ostal d'Occitania
11 carrièra Malcosinat
31000 TOLOSA / TOULOUSE
05 34 44 97 11

dijous, 21 d’octubre de 2010

Gine Joan Pau

Tombe sus un disc qu'un collèga me tornèt de Catalonha Nord (Perpinhan). Es un colectiu catalan que rend omenatge au Joan Pau Giné. Es geniau geniau. Totei lei morcèus m'agradan. E lo son es d'una qualitat espectaclosa. Cresiéu d'aguer lei catalans e catalanas dins ma satla de viure. Cada morcèu es una susprèsa. De pas mancar, francament. I a un briu qu'escotère pas un disc d'una tala qualitat. Catalans, mei fraires, gramaci!

www.musica-rossello.com*
Musicians of north catalonia - Terceravia el so directe -
.. Col.lectiu Joan Pau Giné / Collectif de musiciens et groupe de Catalogne Nord (CAT)
El Col.lectiu Joan Pau Giné és una associació de músics que dóna suport a les bandes de Catalunya Nord. No és un managament, sino una eina per estimular la creació en català. Som un projecte independent i associatiu, creat com a resposta a la manca d'alternatives reals a les problemàtiques que han d'afrontar els músics a l'hora de desenvolupar els seus projectes artístics i professionals. El Col.lectiu Joan Pau Giné potencia la música en directe i emergent del país, produïnt festivals (Sant Jordi Jove, Setmana per la Llengua, Diada de Catalunya Nord) i concerts arreu del territori (Salses, Ribesaltes, Perpinyà, Elna, etc.). També desenvoluparem activitats arreu dels Països Catalans amb els amics del Col.lectiu Tercera Via a Barcelona i del Col.lectiu Ovidi Montllor a Valencià. El Col.lectiu Joan Pau Giné sempre busca grups innovadors, de tot estil musical, que comparteixin els valors i la raó de ser de l'entitat. Almenys han de cantar dues cançons en català. Promocionem els grups de banda i banda dels Pirineus. Ajudem a desenvolupar un repertori en català: trobades amb autors, traductors, musics, etc. Els grups i musics membres del col·lectiu formen part d'un Cd recopilatori del que s'editen més de 2.000 copies (dos vegades l’any), i tenen una pàgina de presentacio del seu treball en la web del col.lectiu. (FR) >>> Le Collectif Joan Pau Giné est une association de musiciens qui soutient les groupes de Catalogne Nord. Il ne s’agit pas d’un manageur, mais d’un outil pour stimuler la création en catalan. Nous sommes un projet indépendant et associatif, créé en réponse au manque d’alternatives réelles aux problématiques que rencontrent les musiciens au moment de développer leurs projets artistiques et professionnels. Le Collectif Joan Pau Giné favorise la musique « live » et émergente du pays, en organisant des festivals (Sant Jordi Jove i Diada de Catalunya Nord des del 2006, Setmana per la Llengua des del 2007) et des concerts sur tout le territoire (Salses, Ribesaltes, Perpinyà, Elna, etc.). Nous développerons aussi des activités dans tous les Països Catalans avec les amis du Collectif Tercera Via de Barcelone et du Collectif Ovidi Montllor de Valence. Le Collectif Joan Pau Giné est toujours en recherche de groupes innovateurs, de tout style musical, partageant les valeurs et la raison d’être de l’association. Ils doivent chanter au moins deux chansons en catalan. Nous promotionnons les groupes des deux côtés des Pyrénées. Nous aidons à développer un répertoire en catalan: rencontres avec des auteurs, traducteurs, musiciens, etc. Les groupes et musiciens membres du collectif font parti d’un Cd compilation édité à plus de 2000 exemplaires (deux fois par an).

Plus d'infos : http://www.myspace.com/526454068#ixzz130WUVQoQ

dimarts, 19 d’octubre de 2010

L'Occitan a la television!

> GlacierRare : émission en langue d'Òc sur
> Télé Miroir et 7LTV
> à regarder sans modération !
> Passez l'info autour de vous. L'espandiment de la lenga passa tanben per aquí.
>
> Horaires de diffusion de Lenga d'Òc
>
> Télé Miroir
> Lundi 10h30
> Mardi 7h45
> Mercredi 12h15
> Jeudi 17h & 20h15
> Vendredi 14h
> Samedi 20h10
> Dimanche 12h
>
> 7L TV
> Lundi 13h35
> Mardi 11h20
> Mercredi 11h
> Jeudi 20h05
>
> Attention, Télé Miroir est aussi désormais diffusée sur les box adsl suivantes : NeufBox (chaîne 360) Alice Box (chaîne 375) et Free box (chaîne 225). Sur ces box, la chaîne est disponible sur toute la France.
> Nous devrions bientôt être présents sur la BBox de Bouygues et sur la
> Livebox de France Télécom.
>
> Merci de faire largement écho de ces informations auprès des férus d'occitan
> de toute la France.
>
> .Pierre-Paul Castelli
> Directeur des programmes
>
> Tel. 04.66.75.28.28
> Fax. 04.66.75.69.31
>
> 240, avenue Le Corbusier
> ZI de Grézan, 30000 Nîmes
>
> TéléMiroir c'est 80 000 télespectateurs réguliers et 39 200 téléspectateurs par semaine.
> Source: Médiamétrie Etude TV locales vague septembre-décembre 2009
>

l'avèm dins lo quieu

L'avèm dins lo quieu la retirada!

dimecres, 13 d’octubre de 2010

Lo talhier Baie es en linha

Le site Atelier Baie, design graphique est en ligne depuis cette nuit…
Il y aura encore des corrections, ajustements et précisions à apporter
http://www.atelierbaie.fr
Il est conçu comme un labyrinthe, vous pouvez vous y perdre… Mais je connais la force qui est en vous et votre obstination à trouver la voie, alors bonne balade, et sachez que vos remarques seront les bienvenues.

Bonne journée
Bruno

dimecres, 29 de setembre de 2010

Diriam Grècia

Victor Hugo ayant lut Mirèio de mistral, lui écrit:
"Je vous remercie Monsieur. Vous m'avez fait lire votre beau livre. Le puissant souffle est dans cette oeuvre charmante. Votre Mireio c'est toute cette Provence qui est presque la Grèce. Votre poésie est mêlée de soleil et de mer.
Cette Crau, ces déserts, ces terres immenses, ces moeurs sauvages et fraîches, toute cette grâce de la grandeur a passé dans votre poeme. La vie y palpite. O y sent Dieu. Soyez glorifié, poète... Vous avez chanté là la grande idylle du Midi.
Je vous serre la main."
Victor Hugo.

dilluns, 20 de setembre de 2010

De seguir? De segur?

De seguir? De SEGUR!
De segur? De seguir? De seguir? De seguir? De segur?De seguir? De segur! Montsegur? DE SEGUR? DE SEGUIR? De seguir? De sugar?
De seguir? DE SE-GUR? DE guirse?De SEGUR! Déguisé? DE SEGUR!
De seguir? De segur! De cidir? DE segur? De seguir? De SEGUR! De

diumenge, 19 de setembre de 2010

Pasturel Roger: La castanhada, théâtre occitan au Sablier


LA CASTANHADA

par la Cie L'ALBATROS PERNES
De Roger PASTUREL

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2010 - Théâtre du Sablier -
84100 Orange.
à 20h30
Réservation: 04 90 51 05 94

Mise en scène: Léa Coulanges, Roger Pasturel.
Avec: Isabelle MEJEAN, Renée PAYAN, Eliane GOUDET, Coco BONZOM, Eric BOYER, Richard BRANCORSINI, Roger PASTUREL, Jeannot MAURIZOT, Maga PASTUREL.

L'Histoire:
Le 40° anniversaire du FEMINA ESPORT, (Club de Basket ) met en ébullition les Sportives et leurs conjoints autour de la traditionnelle CASTANHADA , lorsque le retour inopiné de «l’arbitre» , disparu mystérieusement replonge tout ce petit monde dans le passé émouvant de leur jeunesse.

La Compagnie:
Fondée en 1985 par Hervé BONZOM , passionné de théâtre , et actuel président de cette association ; la Cie de l'Albatros de Pernes les Fontaines a à son actif la création et la diffusion d’une vingtaine de pièces, lectures, contes, puisés dans le répertoire d’auteurs classiques (MOLIERE , TCHEKHOV), contemporains (GRUMBERG,RIBES ) et provençaux (ROUMANILLE, PASTUREL ).
Elle a également participé plusieurs fois au festival OFF d’AVIGNON et joué à l’étranger (REPUBLIQUE TCHEQUE, ALLEMAGNE).

diumenge, 12 de setembre de 2010

Chabrol Glaudi


Lo Flaubert dei temps modèrns. Un dei darniers de l'èrsa novèla. Una galaria umana espantanta e espevantabla. De repais filmats coma pas jamai. Un gost per lo polar. Un darnier filme nimesenc. Omenatge e capelada a Monsur Chabrol.

diumenge, 15 d’agost de 2010

Gatlif Tony again

A télécharger légalement (car on n'est pas des voleurs de poules), en VOD ou en streaming, le grand et beau film de Tony Gatlif: Libertés. Un film citoyen. De telecargar legalament (que siam pas raubaires de galinas), en VOD vo en Estreaming, lo grand e polit filme de Toni Gatlif: Libertat. Es un film dau monde.

diumenge, 8 d’agost de 2010

Gatlif Tony

Toni Gatlif aconsacra la mager part de sa filmografia ai caracas e a ben rason. Tony Galtlif consacre la grande part de sa filmographie aux gens du voyage: il a bien raison.

Découvrez La liberté selon Tony Gatlif sur Culturebox !

dijous, 5 d’agost de 2010

Truffaut François au Motàs

" Plus je vois qu'on néglige la narration dans les films, plus j'ai envie moi de la soigner, de même que j'ai fait des ouvertures des fermetures à l'iris dans l'enfant sauvage, parce que plus personne ne voulait en faire, c'est la grande-motte euh .. la grande mode était de monter cut d'une scène à l'autre et moi je disais non il y avait un sens quand il y avait un fondu enchaîné lent cela voulait dire que du temps avait passé ... " Truffaut.

musica: BOLEGA! NERD!



Video descubèrta una nuech d insomnia. Me rementa coma New York pou èstre jova e creativa... The place to be, qué! Aquo joga força ben. La video es HQ. OSCA! E lo public es generos. Tornarai a NY un jorn. La chorma se ditz NERD. Vaqui sa definicion en francés e anglés (legir sota). Avètz un equivalènt en Occitan?

Un nerd (/nɜːrd/), dans le domaine des stéréotypes de la culture populaire, est un terme anglais désignant une personne solitaire et intelligente, à la fois socialement handicapée (mais pas toujours isolée car un nerd peut conserver une vie sociale) et passionnée par des sujets liés à la science et aux techniques. Aujourd'hui, le terme nerd peut être employé chez les personnes qui se déclarent geeks sans en avoir les connaissances techniques (courant chez les personnes relativement jeunes, passant le plus clair de leur temps devant un ordinateur à jouer[réf. nécessaire], sans pour autant rentrer dans la catégorie des nolife).

En français, le mot qui s'en rapproche le plus est : « polar ». Issu du mot « polarisé », ce terme de l'argot scolaire désigne un étudiant qui concentre toute son activité sur ses seules études sans manifester aucune curiosité par ailleurs.[réf. nécessaire]

Apparu à la fin des années 1950 aux États-Unis, le terme est devenu plutôt péjoratif, à la différence de geek. En effet, comparé à un geek, un nerd est plus asocial, et plus polarisé sur ses centres d'intérêts, auxquels il consacre plus de temps.

dimarts, 3 d’agost de 2010

tristum a la vila de Tam


Fasié lo florista. Era magrolet. Uèi a pas dubèrt sa veirina. Quora veguère ço qu'escriguèt sa sorre sus èu comprenguère perque...

dissabte, 31 de juliol de 2010

Allen Woody e BC

Lei revistas de Cinèma parlan dau viratge actuau dau cineasta Woody Allen. Farié jogar l'actritz franchimanda CB ( de pas confondre amé ma carta visa) en vestits parisencs, tendéncia annadas 20, femna d'un presidènt conegut. La scèna sarié estada virada 32 cops. L'art es un afaire de paciéncia, non?

diumenge, 25 de juliol de 2010

Lo Joc de L'estiu: Troba Ivèta Orner

fotografia A?
fotografia B?

Joc: Onte es Ivèta? Fotografia a o b?

Estivada de Rodés

L’ « Estivada de Rodés » est le rendez-vous annuel de la langue et la culture occitanes sous toutes leurs formes d’expression artistique : musiques, chants, littérature, théâtre, poésie, conte et même cinéma ! Au programme cette année : plus de 60 spectacles regroupant près de 400 artistes, des créations artistiques originales et des rencontres inédites. L’Estivada est une alchimie entre fête populaire et excellence, une manière d’être avec « paratge, jòia e convivéncia ».
L' « Estivada de Rodés » c'est 5 jours, 32 départements, 7 régions, 3 pays, 40000 personnes, 60 spectacles, 400 artistes, 6 tonnes d'aligot... et 17 ans d'expérience !

L' « Estivada de Rodés» c'est simplement le plus grand rassemblement national autour de la langue et la culture occitane.

Du 27 au 31 juillet 2010
A Rodez (12)

dijous, 22 de juliol de 2010

T (Moussu)

A découvrir PUTAN de PUB n°1 !!!
ici

"Putan de Cançon" le nouvel album de Moussu T e lei Jovents

sort le 23 septembre prochain

et dès lundi 26 juillet un morceau à écouter sur le myspace du groupe



A descubrir PUTAN de PUB n°1 !!!
aquí

"Putan de Cançon" l'albom nòu de Moussu T e lei Jovents

sortís lo 23 de setembre venent

e tre lo diluns 26 de julhet un tròç a escotar sus lo myspace dau grop

dimecres, 21 de juliol de 2010

Lei nuechs atipicas de Lengon

Depuis leur création en 1992, les « Nuits Atypiques » sont un espace alternatif d’ouverture, d’échanges, de rencontres, de découverte, d’attention portée aux projets artistiques singuliers et de valorisation de la diversité culturelle et linguistique.
La musique reste le cœur battant de cette 19ème édition entre guitare manouche et guitare flamenca, koto japonais et kora mandingue, polyphonies corses et polyphonies malgaches, sonorités gasconnes et txalapartas basques, chant sahraoui et chant mongol, swing et électro. Avec notamment un hommage à Django Reinhardt rendu par quelques uns des plus grands guitaristes manouches d’aujourd’hui (Boulou et Elios Ferré, Romane, Mathieu Chatelain, Angelo Debarre, David Reinhardt, Louis Winsberg, Rocky Gresset, Pierre Manetti). Mais aussi un hommage rendu à l’immense poète

Bernard Manciet, avec les musiques et les peintures de Christian Vieussens et la voix de Christian Loustau. Ou encore avec une rencontre surprenante entre les chanteurs corses de Voce Ventu et la musicienne japonaise Mieko Miyazaki.

Du lundi 26 au samedi 31 juillet 2010
a Langon (33)

dimarts, 20 de juliol de 2010

Roulier Daphné



Sur le site de Canal Plus à la demande http://www.canalplus.fr/ on peut revoir gratuitement le dernier épisode de la saison "Histoire(s) de Cinéma". L'Emission du septième art. Une beau numéro qui présente un entretien inédit avec Godard, une leçon de tournage par Jean Renoir, les souvenirs d'Annaud, et surtout un Mathieu Alamaric en tournage de son prochain film. Une perlette. C'est en ligne. C'est gratuit. Et c'est très beau. Merci Daphné. Cinéma. Cinéma. TCHITCHAAAAAAAA.

Doan Bruno


Le génial créateur de l'Atelier Baie continue ses épiques aventures artistiques sur son nouveau blog. Où l'on apprend qu'il édite encore et toujours un nouveau beau livre avec Jacques Durand. Où l'on apprend aussi que sa fabuleuse revue sur le vin IN VINO, c'est vraiment pour bientôt. Où l'on voit aussi ses supers photos. Comme ce beau portrait. Cliquez pour découvrir l'esthétique et le littéraire univers gourmand de BRUNO DOAN.http://www.atelierbaie.fr/blog/

Glück Michaël

Ami(e)s qui aimez lire…

Nous sommes heureux de publier cet été un livre de poésie, où la langue, mise à mal par ailleurs, se révèle ici insoumise.

Michaël Glück, poète, auteur de théâtre et traducteur, s’est passionné pour les admirables fresques de la chapelle Notre-Dame-des-Fontaines à La Brigue dans les Alpes-Maritimes, peintes par Canavesio, artiste piémontais du XVe siècle. Ces fresques représentent le Cycle de la Passion et du Jugement dernier. Michaël Glück s’est attaché particulièrement au personnage de Judas, dont il lit ici la “Passion”, plus que celle du Christ, librement interprétée par Canavesio… Renouant dans ce livre – titré Passion Canavesio – avec le long poème narratif, l’auteur appréhende la “pensée/trahison” de Judas comme Canavesio l’a peinte en son temps, donnant figure essentiellement à sa torture mentale. Sous le signe de l’exergue : "Ce que tu as à faire, fais-le", l’auteur invite à cheminer dans un questionnement à valeur contemporaine et la sobriété du style en fait sa force.
Vous pouvez découvrir des extraits de ce livre sur notre site en cliquant ici.

Vous pourrez aussi retrouver Michaël Glück aux Voix de la Méditerranée du 18 au 25 juillet à Lodève, ainsi que d’autres auteurs de l’Amourier : Jeanne Bastide, Florence Pazzottu, Adeline Yzac, Daniel Biga, Jacques Ferlay, Raphaël Monticelli et Bernard Noël. Nous y serons également du jeudi 22 au dimanche 25 juillet, sur le marché du livre. Voir le programme

Puisse l’été vous apporter les meilleurs plaisirs de lire,
bon soleil à vous,
Bernadette Griot
amourier.com

diumenge, 18 de juliol de 2010

Frears Stephen


Tamara Drewe

Es un film sortit lo 14 de julhet de 2010, en França. Çò que n’en fa pas un film revolucionari… Mai una bòna comedia de l’umor anglés. Lo racònta se sarra puslèu dau vaudevila a la parisenca que dau rosbif acostumier. Òm reconeis la tissa dau Stephen Frears, totjorn afogat per leis istòrias de còr e de q…… (es-ti pas estat un temps lo geniau realizaire dei Ligason Dangèirosas ?…) que menan lo monde, segond ma maire qu’a sempre rason. M’agradan lei dialògs, en VO, a l’anglèsa, elegants e de còps que i a escatologics coma dins Benny Hill (m’agrada la scèna dau cagador en ombra chinèsa) e coma dins tota galejada anglèsa que se respecta. La joventa amorosa dau cantaire es de pas mancar. Tant es expressiva. A una maiça ! Çò que me fa dire que l’escòla francèsa, en mai dei cors d’espòrt dins la tantossada, devriá impausar de sesilhas d’art dramatic en totei, un pauc coma l’Occitan. Aquò s’impausa. Mai lo govèrn es en bòna via.

Se que non, per tornar au film, es risolier, simple e passam un bòn moment.

Realizat per Stephen Frears
Amé
Gemma Arterton, Roger Allam, Bill Camp, plus

Long-metratge britanic . Genre : Comedia
Durada : 01o49min Annada de produccion : 2009
Distributor : Diaphana Distribution

Çò que se debanèt dins la satla pendent la projeccion :

Èra l’estieu. E coma fasiá traç que freg, que me sentissiáu coma a l’ostau, dequé faguère ? Ben… Coma a l’ostau, justament… Escampère mei tongs sota mon sèti e benlèu sota lo sèti, en fàcia. Vai saupre, la trobariá ben après ma tong. Es aquò la decontraccion de l’estiva,laissar jogar sei sabatas dins la natura s’en s’avisar se fan de bestièsas ò non. Lo film s’acaba. Coma siáu abonat au cinèma d’art e d’ensag de la vila d’Agradà (Ié direm: Lo Borviu), lo projeccioniste (òc, n’i a encara aquí) aluca pas qu’a la fin dau generic (sariá pecat per un cinefil de posquer pas saupre quau faguèt lo bruchatge pendent la scèna dau cagador ò d’ignorar lo nom de l’òme ò de la femna-clap… enfin brèu…). Pendent lo generic, dins l’escur doncas, cerque mei tongs. Promièra tong : vai ben. La pichòta de drecha, aviá just resquilhat sota ieu. Vai que furne amé mei artèus per te trobar la de gaucha. Cerca que cercaràs. Furna que furnaràs… Mei artèus fan sei gamas. A quatre patas ara sus la moqueta migosa, coma lo chin que cerca son òssa, fau lei recantons de mon reng. A ! Coquin de sòrt coma cantariá lo grand Plantevin ! Pas cap de tong ! Aluque lo reng amé lo portable qu’aviáu oblidat d’amossar (vergonha)… E non, non. La tong aviá fugat. Siáu mau. Coma vau tornar au parcament ara ? Un pès descauçat, l’autre negre e panard ? La satla se vuèja. Lo lume se fa totjorn pas. Pòrta balin balan de l’intrada, coma dins lei restaurants. Me tòrna ma vesina d’en fàcia, la capelada a la Marja Simpson que t’escond la mitan dau film amé son pèu. E la chut-chut, en ombra chinèsa, l’ausisse : « Ma sabata… es pas la bòna sabata… M’an raubat ma sabata… Au volur…. Au raubaire… A l’assessin… ». Èra la mieuna. Aviá fach 500 mètres amé ma tong dins la carrièra, sens se n’avisar. Mai se fasètz lo carcul : n’en manca una ! La de la femna. Aquela aviá passejat sota l’ecran. E siam sortits, amé lei bònei cauçaduras. E lo rire ai bregas. Podètz jogar la musica de la flaüta de Pèire Ricard dins la Cabra.

dissabte, 17 de juliol de 2010

Lo cor de la plana au Pont du Gard: Je kiffe!


Ai vist lo cor de la plana a Pont de Gard. Promièra partida Gralh'oli. Mercés per aquela bela programacion que fa descubrir a cadun (toristes, occitanistes, especialistes, festéjistes) la cultura occitana dins sa modernitat. Mercés Pont de Gard!

J'ai vu le COR DE LA PLANA au Pont du Gard. Première partie Gralh'oli. Merci pour cette belle programmation qui fait découvrir à chacun (touristes, occitanistes, spécialistes, festifistes) la culture occitane dans sa modernité. Merci Pont du Gard!
video

divendres, 16 de juliol de 2010

L'Association a vingt ans

L'Association édite depuis le début du siècle une collection de BD parallèle. Comme pour la nouvelle vague en cinéma son existence est primordiale. Parce qu'elle encourage et met en évidence l'Auteur au centre de sa collection. Beaucoup de scénarios troublants, d'histoires intimes et personnelles y sont éditées. Moi, je les suis depuis le début. Avec un grand faible pour Lapinot qui se transforme d'albums en albums. Que de souvenirs de bibliothèque avec l'Association!Je n'oublierai jamais le grand coup de poing, de coeur, d'émotion éprouvé devant l'éclat du Persepolis en noir et blanc, ni les journaux intimes de Joan Sfarr qui me réconfortaient pendant mes insomnies. Je me souviens de cet énorme bouquin rouge intitulé Comix 2000 qui fêtait le nouveau millénaire, avant le grand bug. Je me délectais de ces planches muettes qui parcouraient le réseau mondial des auteurs indépendants. J'ai découvert, depuis peu, que la collection de l'Association ne se trouve pas pas partout. Par exemple, dans une grande libairie de la ville d'Agradà, spécialisée en petits miquets, la libraire ne veut pas en entendre parler. Plus passionnée par son fonds de caisse et ses cargaisons de P51 (boisson alcoolisée) qui marquent l'odeur de chaque page que tu achètes elle avoue bêtement que la BD est toujours liée à l'enfance, à l'évasion et n'est pas là pour dire le quotidien. Non à l'Association, dit-elle. Mazette. Je boycotte. L'Association pose les vraies questions: oui, la BD est un art à part entière, oui la BD a ses auteurs. Ce que je n'ai jamais ignoré, ce que les ignares ignorent. De la grande bédérature donc, que cette collection.
PS: Mes regrets de provincial: Pourquoi n'ai-je pu lire votre terrible (paraît-il) mensuel LAPIN? Il paraît que c'est un giga fanzine, laboratoire géant d'auteurs en création?
Ps2: Dans ma bibliothèque on peut aussi piocher fourre bourre ... dans la géniale collection Côtelettes, ou Pattes de Mouches, craquer devant le tant désiré Lapinot et les carottes de Patagonie, et s'étonner devant l'audace de Ma Circoncision de
Riad Sattouf.
Ps3: Dix ans de bonne BD. Dans le panier de crabe de mes souvenirs il ne faut pas que je confonde avec d'autres collections et éditeurs qui ont depuis copié (et parfois égalé... d'où la mescladisse dans mon pauvre cerveau de lecteur forcené) le réseau parallèle initié par l'Association. Respect pour: Casterman et son Kiki de Montparnasse par Catel et Bocquet, bravo à Cornélius et la collection Pierre pour l'édition en Français de Shigeru Mizuki et son NonNonBâ, bravo à l'espantant engagé Les Mauvaises Gens, une histoire de militants d'Etienne Davodeau chez Delcourt. Albin Michel (oui, oui) fait aussi du marginal et du bluff avec l'incroyable Le Blog et son auteur "inconnu" Frantico. Le somptueux et pessimiste éditeur Futuropolis présente la vie difficile de l'adolescente Lucille pendant qu'il met en avant la ligne extradordinaire de Blutch dans C'était le bonheur. La collection Casterman Ecritures (Ecritures! Ca le fait!) narre le Quartier Lointain de Jirô Taniguchi. Delcourt, encore dans le qualificatif, nous désespère et nous épouvante avec son Black Hole, enfin j'applaudis des deux pieds les infidélités de Trondheim chez Shampooing avec son aventureux Ile Bourbon 1730.
PS4: Ah! Je vois que LAPIN est disponible à la F.... Le grand libraire et disquaire.... Mais il n'y pas de F... dans toutes les villes de Province.

dijous, 15 de juliol de 2010

Frédéric, projectionniste chez UGC pour 1800 euros par mois

Votre porte-monnaie au rayon X
Par Lucie Hennequin | Journaliste | RUE89 du 14/07/2010 | 18H08


Frédéric, projectionniste chez UGC pour 1 800 euros par mois (DR)

A 29 ans, Frédéric Vanney est projectionniste de cinéma depuis une dizaine d'années déjà, un métier qu'il aime mais en voie de disparition. Avant de devoir laisser ses machines et ses bobines de côté, il a accepté qu'Eco89 passe son porte-monnaie au rayon X.

Selon Frédéric, le métier est peu connu du grand public, et l'entrée dans ce milieu de l'ombre se fait par bouche à oreille. Son goût des salles obscures et des films que l'on mesure au kilomètre vient de sa famille :

« Mon grand-père était projectionniste dans le Sud-Ouest. Pendant les vacances, je l'assistais parfois. A 18 ans, j'ai commencé à faire des remplacements, en province. Depuis neuf ans, je travaille chez UGC. »

Annoncé en avril dernier, un plan de sauvegarde pour l'emploi vise 95 opérateurs sur les 215 du réseau de 600 cinémas que compte le groupe d'exploitation cinématographique en France. Une restructuration justifiée par le passage du 35 mm au tout numérique. A l'UGC des Halles, à Paris, où travaille Frédéric en CDI, ça concerne sept des neuf projectionnistes.

« Le numérique va tuer mon métier, mais c'est une vraie révolution »

Depuis ce week-end, des mouvements de grèves sont organisés. Mais la disparition de ce métier est inévitable, selon Frédéric :

« Nous vivons une période charnière de l'histoire de l'industrie du cinéma. On peut dire que le film “Avatar” et sa 3D ont précipité le passage au numérique, mais il est la suite logique de l'évolution du cinéma.

C'est triste, parce que cela va tuer mon métier, mais le numérique est une vraie révolution. Toutes les salles vont suivre. »

Avant d'accepter le plan de départ volontaire que propose UGC, Frédéric profite de ses derniers mois de travail aux côtés de ses machines. Il travaille trente-cinq heures par semaine, et ses horaires sont variables.

Revenus : 1 905 € par mois ou un peu plus

« Mon salaire est de 1 905 euros brut. Après, nous avons beaucoup d'avantages : au moins deux jours par semaine, je travaille en soirée et suis donc payé en heures de nuit ; les jours fériés sont très bien payés.

Et nous avons droit à des “primes record” : lorsqu'un film fait plus de 77 000 entrées par semaine, nous gagnons 65 euros brut. Mais ces deux derniers points restent occasionnels. »

Dépenses : 1 640 € par mois ou un peu plus

Loyer : 500 euros tout compris (EDF, charges, assurance habitation).

Téléphone : 70 euros.

Internet : 40 euros.

Alimentation : 400 euros.

Impôts : 140 euros par mois sur dix mois.

Transports : 40 euros.

Frédéric n'a pas de voiture. Il achète des carnets de tickets de métro, et ses taxis sont payés par l'UGC quand il travaille le soir.

Loisirs : 400 euros.

Bien sûr, le cinéma est gratuit. Le reste, il le dépense en concerts, sorties, mais surtout depuis trois ans pour son association, Ornote. Il doit payer la banque et l'hébergement de son site Internet tous les mois. Il dépense aussi son argent en cigarettes.

Epargne : 50 euros, qu'il met sur un livret d'épargne.

Ce qui lui reste, Frédéric le dépense pour ses loisirs ou ses voyages.

Suivant le plan de départ volontaire d'UGC, il ne fait pas partie des prioritaires pour rester dans l'entreprise. Il n'est pas handicapé, n'a pas d'enfants, est jeune et son ancienneté -neuf ans- n'est pas énorme. Suivi par un bureau de reclassement (BPI), il va présenter un dossier pour tenter de négocier une formation de chef de projet sur Internet ou webmaster, et donc se réorienter.

Il a jusqu'au 31 septembre pour que l'UGC accepte son dossier. Si c'est le cas, il aura alors droit à une prime de licenciement de 15 000 euros. Le jeune homme ne s'inquiète pas : « J'ai de la ressource, je vais rebondir ! »

Pour d'autres, l'UGC a promis un replacement et la création de nouveaux postes, des « agents de cinéma » aux fonctions polyvalentes.

Photo : Frédéric, projectionniste chez UGC pour 1 800 euros par mois (DR)

dilluns, 12 de juliol de 2010

Fitoussi Marc


Copabanà es un film espantant. Mai l’ « espantituda » vendrà après una debuta malaisada. Promier, nos promès una pichòta obreta d’estieu, franchimanda e sens sabor. L’estetica se sarra de là d’un telefilm per França Doas. Pas plus. Pas mens. E lo racònte se desvela soncament per lo dialòg. Qu’èra afrós. I aviá de que laissar la satla escura e d’anar se refrescar au bar tabat de la Civada, an aquèsta debuta de mes de julhet. Mai l’interest dau film ven, crescendo. La segonda partida pinturla un vertadier film de l’Ubac (luenh de la conariá de Benveguda en cò dei Ch’tís). E es a despart dau viatge a Ostende, dau desplaçament dau personatge principau dins una region grisa que lo film se dubrís : sus lei platjas frescas, leis ostalariás sens practiquas, lei nuechs de solesa sus lei trepadors banhats. Polits retrachs mes en abime : lo retrach de l’eroina principala s’emboita, me sembla, sus lo retrach d’una vila sens avenidor. Una pintura originala d’un personatge marginau, generós que cerca la calor, lo rebat d’un mirau lumenos dins una societat blocada, asseptisada, rosigada per l’argent, sei convencions, e sei tradicions. Me diretz que aquí dedins ren justifica lo titòu. Mai non, Copabanà es pas una arlatenca…. E l’exotisme esperat arribarà, enfin. D’un biais que vos pòde pas desvelar….

Sus lo siti de La Tribune se pòu legir : "Car derrière la comédie, se cache une dénonciation cinglante du monde du travail et des méthodes de management utilisées sur des salariés sous pression qui finissent par se haïr les uns les autres. Outre l’humour, Fitoussi contrebalance tout cela par une image superbe. Le Nord est ici filmé de manière éclatante, irradiant de couleurs chaudes. Et c’est un régal. "(Que darrier la comedia, s’escond una denonciacion regda dau mond dau trabalh e dei metòds de management utilizats sus de salariats sota pression qu’acaban per s’aguer en òdi, leis uns, leis autres. En mai de l’umor, Fitoussi contrabalança tot aquò per un imatge flame. Ubac es aquí filmat d’un biais esclatant, irradiant de colors caudas. E es un plaser.

Amé :

divendres, 9 de juliol de 2010

Barry John

Voilà ce que j’écoute en ce moment sur mon MP3 : La musique du film : Macadam Cow-Boy. J’ai trouvé cet article intéressant à son propos. Je vous le retranscris. Je ne peux mieux dire. Pour les occitanophones, vous lirez la traduction en « lenga nòstra », ci - dessous :

La richesse presque expérimentale du film Macadam Cow-boy nécessitait une bande originale forte et variée. Sa réalisation fut confiée à John Barry, l'homme des James Bond, qui pour l'occasion a délaissé sa manière habituelle pour un thème discret joué par un harmonica plaintif. Certains de ses morceaux comme "Fun City" reposent sur des tapis de cordes somptueux et lyriques qui rappellent les arrangements de Nelson Riddle pour Nat King Cole. Barry a inséré parmi ses plages musicales des chansons de jeunes auteurs dont "He Quit Me" de Warren Zevon et surtout le "Everybody's Talkin" de Fred Neil, dans la somptueuse version de Harry Nilsson, qui, dans l'esprit de tous, est devenu la véritable musique du film. --Hubert Deshouse









Vaquí çò qu’escote aquèsta passa dins mon MP3. La musica dau film : Lo gardian dau Macadam. Trobère aquèste article interssant a son prepaus. Vos lo marque. Pode pas mielhs dire. Per lei franchimands, legiretz la traduccion en lenga d’òïl, aquí dessús :

« La riquèssa a pauc-près experimentala dau film Macadam Cow-boy necessitava una benda originala poderosa e variada. Sa realizacion fugèt fisada a John Barry, l’òme dei James Bond, que per l’escasença laissèt son biais acostumier per un tèma a la chut-chut jogat per un armonicà ploraire. Quauquei morcèus coma "Fun City" repausan sus de tapís de còrdas somptuós e lirics que rementan leis adobaments de Nelson Riddle per Nat King Cole. Barry i quichèt demest sei platjas musicalas de cançons d’autorets que "He Quit Me" de Xarren Nilsson, que, dins l’esperit de totei, venguèt la musica vertadièra dau film ». Ubèrt Deshouse.

Pereira-Lazaro Aubèrt, Klotz Emanuèu



Lascars es un bèu film d’animacion, fach per leis adults. L’animacion es linda. L’escenariò que charra « racalha » just. Es ben jogat. Es risolier. Chanja d’un Walt Disnez. De pas mancar, monsta qu’avèm ben chanjat d’epòca e rai ! L’avenidor de la societat e dau cinèma d’animacion es aquí. Per contar de causas… mai d’un biais disparier !
· Titòu francés : Lascars
· Titòu d'origina : Lascars (dicha : « Pas de vacanças per leis òmenàs vertadiers ! »)
· Realizacion : Albert Pereira-Lazaro, Emmanuel Klotz
· Escenariò : IZM, Eldiablo, Alexis Dolivet, Emmanuel Klotz
· Musica : Lucien Papalu, Nicholas Varley
· Direccion musicala : Lucien Papalu
· Direccion d'animacion : Thomas Digard
· Autor de la bibla dei personatges : Laurent Nicolas
· Caps lay-out e design : Max Braslavsky, Philippe Dentz, Julien Le Rolland
· Caps 3D e compositing : Michel Pecqueur
· Cap descorator : Patrice Suau
· Cap montaire : Thibaud Caquot
· Montatge son : Bruno Guéraçague, Sylviane Bouget
· Registrament e meclatge : Bruno Mercère
· País d'origina : Alemanha, França
· Lenga de viratge : français
· Productors : Roch Lener, Philippe Gompel
· Productor executiu : Emmanuel Franck
· Societats de produccion : Millimages France, Studio 37, France 2 Cinéma, Toon's and Tales Allemagne
· Societat de distribucion : Bac films
· Format : couleur — 1.85:1 — Son Dolby Digital SR DTS — 35 mm
· Genre : film d'animation
· Durada : 96 minuteas
· Budgècte : 10 000 000 €
· Data de sortida : 17 de junh de 2009 en França

Anderson Wes


Fantastic Monsur Fox es un film d’animacion fach amé de mariòtas. La capitada es lo ritme que laissa part a la soscadissa dei personatges e un qualitat granda dei dialogs. E mercejam lo realizaire de n’en pas faire un film a messatge coma totei lei dessenhs animats actuaus qu’an sempre una dicha ecologiga ras dei margaridas en 3D. Un regau d’inteligéncia, de rigor, de lentor… De pas mancar. Evitar pasmens la version franchimanda amé la voès fatigada e fatiganta d’Isabèla Upert.
· Titòu : Fantastic Mr. Fox
· Titòu originau : Fantastic Mr. Fox
· Realizacion : Wes Anderson
· Escenariò : Wes Anderson e Noah Baumbach, d'après lo roman de Roald Dahl
· Fotografia : Tristan Oliver
· Musica : Alexandre Desplat, Jarvis Cocker[1], Ennio Morricone
· Descors : Alex McDowell.
· Animacion : Andy Biddle e Chuck Duke
· Produccion : Allison Abbate, Scott Rudin et Wes Anderson

· Societat de produccion : Fox Family Films[réf. nécessaire], American Empirical Pictures, Blue Sky Studios, Indian Paintbrush, Regency Enterprises, Twentieth Century Fox Animation et Scott Rudin Productions[1]
· Distribucion :
o Estats-Units : Twentieth Century-Fox Film Corporation
o França : Fox-Hachette Distribution[2]
· País : États-Unis
· Genre : Animacion
· Durada : 87 minutas (1o27)
· Format : Color
· Datas de sortida :
o Reiaume-Unit : 14 d’octòbre de 2009 (Festenau dau filme de Londres)
o Estats-Units : 13 de novembre de 2009 (sortida limitada) e 25 de novembre de 2009 (sortida nacionala)
o França : 17 de febrier de 2010

dilluns, 21 de juny de 2010

Es la fèsta! 1000 messatges jà!



1000 messatges!Escriguère 1000 messatges! Degun vou festejar aquo amé ieu? Pas un messatge! Rai, ai la costuma: dançarai solet!

diumenge, 20 de juny de 2010

MELA CAMPIONA DAU MONDE DAU DEKEDIS

Un cop de mai, es una victoria per MELA per lo joc dau DEKEDIS! Mai Mela, de qu'es lo vostre secret?

dissabte, 19 de juny de 2010

I-POD e estetica

M'agradan lei gents qu'an un I-Pod polit. Beloia e meravilha de la tecnologia. Qu'as enveja de tocar de tei dets. Es fin, polit, estetic. Se n'en creson. E doncas te crompan una coqua marrida e roginassa per lo posquer protegir.

diumenge, 13 de juny de 2010

Oui, je vote aujoud'hui pour le DEKEDIS

Anem, lei votes sont duberts (aqui a drecha). Avètz la causida entre tres frasotas: Mela, JDP1, JDP2. E veirem ben ço que ditz aquela puta de Hot Dog (fotografia sus aquela pagina)...

dissabte, 12 de juny de 2010

crida: Jogatz au dékédis

Doas replicas per lo dékédis lo otdog... (veire sus aquela pagina: http://lou-tam-tam.blogspot.com/2010/05/deke-dis-lou-ot-dog.html) A vos de n'en apondre una! E lèu lançarem lo sondatge. Vos rampele qu'aquèste que fa lo mai de percentatges ganha de regardelas o quauquaren... Vos espère nombros!

bestiari



Quora prenguère aquèsta foto de buous dins una manada pensère promier an aquèsta mena de bestiari dessenhat per Bilal - i a dètz ans fa - per un omenatge au cantaire Manset...

Animal on est mal
Animal, on est mal
On a le dos couvert d’écailles
On sent la paille
Dans la faille
Et quand on ouvre la porte
Un armée de cloportes
Vous repousse en criant :
" Ici, pas de serpent ! "
Animal, on est mal.
Animal, on est mal.
Animal, on est mal.
On a deux cornes placées
Sur le devant du nez.
On s’abaisse.
On s’affaisse.
On a la queue qui frise.
On a la peau épaisse.
On a la peau grise
Et quand on veut sortir
Avec une demoiselle,
On l’invite à dîner.
Quand elle vous voit,
Que dit-elle ?
" Il ne vous manque qu’une bosse.
Vade retro, rhinocéros ! "
Animal, on est mal
Animal, on est mal
Animal, on est mal
On assiste à l’opération de la girafe.
La voilà qui se retrouve le cou plein d’agrafes.
Elle appelle au secours
On veut lui mettre un pantalon
Mais il est trop court
Animal, on est mal
On pond ses œufs dans le sable
Et quand on passe à table
Les chevaux-vapeurs
Ont pris peur
De se retrouver loin de leur étable.
Animal, on est mal
Animal, on est mal
Animal, on est mal
Et si on ne se conduit pas bien
On revivra peut-être dans un peau d’un humain
Animal, on est mal
Animal, on est mal
Et Dieu reconnaîtra les siens...
Manset.

dimecres, 9 de juny de 2010

devinhola

Quin grand artista diguèt dins un jornau: "M'agrada ben lo metge House. I a un nafrat, lo mond se recampan al'entorn d'èu, lei personatges parlan dins un vocabulari ipertecnic, m'agrada ben. Mai sariau pas capable n'en agachar dètz sens relambi..."
Se lo cat vos fa lengueta.... pausatz de questions, vos respondrai per de non o per de non. E finala, capitarem per trobar l'ome mistèri. De regardelas son de ganhar...
A, au fach, avètz pas acabat de jogar au darnier DEKEDIS...

chaplin au rasoir

Bel article sus lo critic de cinemà, Joan Narboni que ven d'escriure un polidet "... Perqué lei perruquiers?" dins LEIS INROCKUPTIBLES dau 9 de junh de 2010, numero 758. Cite un troç de la jornalista Axela Ropert: "Un metode es adoptat: s'emparar d'un detalh aparentament anecdotic per n'en desvelar un traucàs escondut. Per exemple, partent de la frasa liminaria: "Tota semblança entre lo dictator Indèu e lo barbejaire jusièu es purament forfacha", Narboni n'en tira totei leis implicacions que fondan lo film. Perqué Chaplin fa de messorgas sus la semblança fisica entre lo barbejaire e lo dictator, mentre que qu'es espantanta dins lo film e dins la vida? E se fa de messorgas, saria-ti pas perque una logica de mai es a l'obra, non pas una logica mimetica de substitucion, mai una logica mai radicala d'anutlacion?"?.
Narboni Jean, Pourquoi des coiffeurs? - Notes actuelles sur le dictateur. Edicions Capricci, 2010. 127 paginas. 13 euros




http://www.lesinrocks.com/


Trio Hum

Jeudi 15 juillet à 12h, Hum Trio interprétera « les temps passats » du poète Joan-Ives Roier. Arles. Festenau Convivéncia.

Une autre information:

Dans le cadre du Total Festum, l'école Calandreta Garriga organise un concert gratuit au Théâtre de Gignac le dimanche 13 juin à partir de 20h (buvette et petite restauration).

- 20h30: Laurent Cavalié dans son nouveau spectacle "Soli Solet":
" Laurent Cavalié en solo avec son accordéon, récupère, recycle, arrange, mélange, métisse le répertoire de son pays de l’Aude avec des traditions d’ailleurs, venues du bout du monde. C’est ainsi que l’homme nous re-fabrique tout un répertoire de chansons flambant neuves, toutes rutilantes, toutes pimpantes, produits dérivés de l’agro-culture biologique, non certifiées mais fortes de leur devoir d’invention et de mémoire."

- 22h: Hum Trio (World d'Aqui) avec Aimé Bress: Chant/Clarinette/Clarinette basse, Vincent Crépin: Guitare/Viola/Bouzouki et Christophe Montet: riqq/cajon/zarb/daf.
Des compositions originales naviguant entre l'orient et l'occident qui mettent en musique des textes du poète occitan Joan-Ives Roier.


dimecres, 2 de juny de 2010

chivau que dança


chivau que descubris son anatomia


Lo chivau ditz: Fant de papeta! Siam fach coma aquo?
Tu tanben, amic lector, pos inventar ço que ditz lo chivau. E ganha un molon de regardèlas.

reina a la manada

Na dau Capèu (omenatge)

Na dau Capèu se fa d'amics. Charra amé lei bèstias.
Es coma una enfant. S'interessa a tot ço que l'environa. S'espanta dabans lei beutats dau mond. Es per aquo que m'agrada Na dau Capèu.Pausa e se pausa un molon de questions. E sembla se respondre soleta talament es fina. Me demande pasmens quora arrèsta de se parlar? Quora dormis?
Na dau Capèu se fa d'amics. Charra amé leis omes capelats.

Se mescla a la natura. Per interrogar lo mond que l'environa.
E s'escapa un cop de mai, dins lei prats sens fins.