dissabte, 30 d’octubre de 2010

La bête du Vacarés par Bernadette Lafont

La belle du Vacarés...

Hier l'actrice a lu le livre de d'Arbaud, au Pont du Gard, devant une salle comble. Un grand moment sublime. De par sa voix, l'actrice a reconstitué toute l'horreur du livre. Avec une grande sensibilité et un plaisir de grande conteuse. Aidée par un batteur qui rythmait très bien chaque moment de l'histoire. Surtout quand la bête dévarie tout un troupeau de bêtes...avec sa flute de pan. J'en ai eu les frissons. J'ai récité des morceaux que je connaissais par coeur. Et j'ai retrouvé toute la splendeur de ce livre de chevet. La prochaine fois, c'est sûr elle nous le lit en Occitan. Merci Mme Lafont. C'était du grand Art! Je redécouvre un texte et je suis fier que tant d'enfants et adultes le découvrent par votre interprétation.

1 comentari:

k ha dit...

se fa de mai en mai de legir de tèxtes. es un autre biais de rescontrar una istòria.

es plan que i siás anat