dissabte, 19 de gener de 2008

Lo Cor de la Plana en Arle






En Arle, Lo Cor de la Plana presentèt un projècte de "residéncia" per lei SUDS EN ARLE, per l'estiéu 2008. La presentacion èra au musèu d'ARTLE ANTIC. Era ben. Era una tantossada presentada per JAUME MAIGNE, lo que faguèt lo bèu GEO sus l'Occitània. An ben cantat. An difusit lo messatge que falié faire de colectatge tre ara amé lei darniers parlaires que coneissèm. Anem lei gents! A l'obra! Se lei lectors dau TAM an ja fach de colectatge, podon me dire coma fan? Amé quineis aisinas? Quineis aisinas crompar? Lei tecnicas dau montatge? La presentacion? Coma conèisser e aprochar lei gents? E tot aquo? Es una experiéncia que m'agradarié de faire. GRAMACI!



« Du chant traditionnel ? Sans doute, mais franchement davantage. Des chants à danser qui emportent dans une transe souriante, triomphent de tous les blocages corporels ou mentaux. Des ritournelles viriles, pétillantes d'une fraîcheur mutine. Les six lascars de ce choeur d'hommes du quartier de La Plaine, à Marseille, donnent une élasticité salutaire à l'idée de tradition. Ils revisitent le patrimoine populaire occitan, le recréent en y inventant la polyphonie et transgressent l'idée que l'on pourrait s'en faire, lui injectant swing, groove et bonne humeur dissipée. Ils s'accompagnent de battements de mains et de pieds, de bendirs et autres peaux, invitent à l'occasion des amis, dont la fanfare Auprès de ma blonde ou l'ensemble algérien El Hilal. »
Patrick Labesse dans LE MONDE

diumenge, 13 de gener de 2008

déquédis, problèma N°1












Tiens ce serait pas une apparition de la vierge?

Gramaci a Pomponeta qu'a trobat aquela granda frasa, que comptarà dins l'istoria Tamtanesca! E osca per sa creativitat. A donc ganhat de regardèlas. Lo merites, bèn. A lèu per un Déquédis, n°2!