diumenge, 11 de novembre de 2007

identité culturelle entre local et global

Avec la complicité de Convivència & des Suds à Arles
et de l' UNIVERSITé POPULAIRE & citoyenne du Pays d'Arles, UPOP'ARLES
Samedi 17 novembre 2007
Espace Van Gogh, Médiathèque ­ Grand amphi ­ Salle aile sud
Entrée libre
15h : Médiathèque (Salle de projection de la vidéothèque)
Dans le cadre du « Mois du film documentaire » du 13-07 au 17-07
projection : Deux films proposés par la Médiathèque :
"Gens de Villes, Gens de Mer", sur Fos- sur- Mer et Port- Saint- Louis du Rhône.
Des films mémoires, des vies d'hommes, des métiers de la mer www.moisdudoc.com
Entrée libre dans la mesure des places disponibles

17h : Grand amphi

Conversation à trois voix, avec
Francis Espéjo, président du club taurin Lou fourmigo et vice-président de l'école taurine d¹Arles,
acteur et témoin de la culture camarguaise,
Philippe Martel, chargé de recherches au CNRS, chargé de cours à l¹Université Montpellier III, spécialiste de l¹histoire des Pays d¹oc,
Jacques Defert, enseignant d¹anthropologie culturelle
puis Débat avec le public

19h : Salle aile sud

Verre de l¹amitié et moment festif avec la
chourmo de Gimeaux, alias Li cantaire de la palunlongo et quelques invités.

La « charadisso »
À partir du témoignage de ceux qui affirment leur identité provençale, ou qui en font un art de vivre, cette conversation, ou charadisso, s¹intéressera aux processus d'élaboration et d'affirmation d'une identité culturelle locale, vécue comme un ensemble de repères, de manières d'être et de significations partagées.
Les traditions locales sont parfois décriées comme des survivances du passé et des résistances à la modernité. En interrogeant notre manière de faire appel au passé et à la mémoire, il s'agit de mieux comprendre comment les dynamiques culturelles, linguistiques, identitaires, qui se réclament de traditions collectives, peuvent contribuer à réinventer du sens et de l'échange dans nos sociétés multiculturelles contemporaines.
La mondialisation, à qui l'on attribue généralement le renforcement de processus d'uniformisation bien plus anciens qu'elle, sera interrogée aussi à travers la complexité de ses conséquences culturelles, notamment la folklorisation marchande des traditions, l'instrumentalisation politique du sentiment identitaire, la manipulation de conceptions identitaires exclusives et fermées...
Notre capacité à vivre ensemble ne dépend-elle pas aujourd'hui de l'épanouissement des dynamiques culturelles locales et d'une meilleure prise en considération de la pluralité des appartenances ?
La « chourmo » de Gimeaux
La chourmo de Gimeaux se
définit elle-même comme : « une bande de copains, qui défendent les coutumes, les traditions et la langue provençale à travers des chants, des contes, des légendes et tout ce qui représente la Camargue, en respectant le passé et en intégrant la modernité. »
La chourmo de Gimeaux entonnera pour le plaisir de tous quelques chansons traditionnelles, dira des contes et légendes de la Camargue d¹hier et d¹aujourd¹hui, évoquera un certain nombre de traditions provençales dont l¹histoire du costume arlésien.
Francis Espéjo
Figure
de la bouvine camarguaise, Francis s¹est illustré dans les jeux taurins et les charlotades. Il est capable également de chanter, écrire, déclamer, monter et démonter des arènes portables et les transporter à l¹autre bout du monde, taureaux et chevaux compris. Il aime par-dessus tout son pays et les traditions populaires qui en sont l¹âme.
Philippe Martel
Chargé de
recherches au CNRS, chargé de cours à l¹Université Montpellier III, spécialiste de l¹histoire des Pays d¹Oc et auteur de nombreuses publications, Philippe Martel a l¹art et la manière de mettre ses connaissances à la portée de tous. Gavot et fier de l¹être, originaire de Barcelonnette, Philippe joindra sa voix à celles de la chourmo de Gimeaux.
Jacques Defert
Enseignant d¹anthropologie culturelle à l¹école d¹Art d¹Avignon et à l'IUP AIC d'Arles, Jacques Defert s¹intéresse aux relations complexes entre tradition et modernité, diversité culturelle et mondialisation. Il pourra évoquer, en contrepoint, les dynamiques culturelles des minorités du sud-ouest de la Chine, rencontrées lors d'un récent voyage.
***********************
Cette session sur les problématiques d'identité(s) culturelle(s) organisée par l'Université Populaire du Pays d'Arles s'inscrit dans la continuité des rencontres-témoignages que nous avons pu susciter depuis quelques années dans le cadre de Convivència.
Bien amicalement

Pour l'Association Attention Culture,

Jean COLOMINA, Catherine LE GUELLAUT


Association Attention Culture
14 rue Réattu - 13200 ARLES

tel 04 90 96 59 93
culture@passionnes.com
http://convivencia.over-blog.net
Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer ce mail qu'en cas de nécessité.