dimecres, 20 d’abril de 2011

les couleurs sétoises

Chaque bateau est une peinture. J'aime le contraste de l'humidité rousse sur la coque, l'intérieur au bleu graulen conservé, le fer mangé par la rouille, le point de la lumière oubliée, le flou du ciel encombré. Il est sept heures du soir. Tout est laissé pour mort. Mais ne vous inquiétez pas. Le bateau revivra demain . Comme par miracle.